technique de peinture artistique

Technique de peinture artistique.

Le traité pratique de la peinture artistique et sa technique est enfin un livre à la portée de tous avec des informations claires sur tout ce qu’un artiste peintre doit savoir.

 

technique de peinture artistique

 

Amandine Gilles, historienne de l’art et artiste peintre, créatrice du blog www.techniquedepeinture.com, a mis 1 an pour écrire cet ouvrage.

Le traité pratique de la peinture artistique et sa technique se présente sous un format de poche (facile à transporter et idéal pour l’avoir toujours près de soi), avec ses 192 pages de présentations et d’explications sur les techniques et procédés de peinture artistique, il se décompose en 8 chapitres partagés en 28 sous catégories. Voici pour la théorie, mais …

Que trouve t-on dans le traité pratique de la peinture artistique et sa technique ?

La théorie c’est une chose mais j’attendais le livre pour en parler un peu plus. Je l’ai reçu ce matin.

La couverture est blanche, sobre,  mais le plus important est à l’intérieur. Nous trouvons dès l’ouverture le sommaire très bien fait qui nous renvoie facilement aux chapitres et sous chapitres qui nous intéressent au premier abord.

L’introduction vous fait découvrir en quelques pages avec un petit bout d’histoire, les différentes techniques courantes qui s’offrent au peintre : l’aquarelle, la gouache, l’acrylique, la tempera à l’œuf, et la peinture à l’huile.

La suite du livre suit la chronologie du peintre dans le choix et la technique de peinture. Les supports (papier, toile, bois, leurs préparations), les pinceaux (selon la technique, la manière de peindre, la forme et leur entretien), les peintures, les couleurs, etc ….. Je ne vais pas dévoiler tout le livre mais cela va jusqu’à la conservation des œuvres par exemple.

Ce traité pratique de la peinture artistique et sa technique se termine par des annexes et une bibliographie.

A qui s’adresse ce traité de la peinture artistique et sa technique ?

Je pense que ce livre n’est pas uniquement destiné aux artistes peintres, mais cette “petite bible” des techniques de peinture s’adresse également aux personnes qui désirent peindre, mais aussi aux professeurs et aux élèves des écoles.

Alors si vous désirez l’acheter (19 euros + 4.90 euros de frais de port pour la France métropolitaine) voici le lien du traité pratique de la peinture artistique et sa technique.

Vous trouverez également d’innombrables informations sur les techniques de peinture sur ce site qui accueille plus de 10 000 visiteurs par mois.

châssis pour tableau

Un châssis pour votre tableau.

Comment choisir votre châssis pour votre tableau, votre peinture.

Avant toute chose, il faut préciser que le choix est vaste, en effet vous trouvez sur internet d’innombrables offres pour acheter un châssis souvent entoilé pour peindre un tableau. Malheureusement tous ne se valent pas car il y en a pour tout le monde.

Si la peinture est simplement votre loisir, un châssis entoilé bon marché fera l’affaire, vous en trouverez surement dans un magasin près de chez ou bien sur internet. Mais si vous recherchez l’excellence, il ne faut pas se tromper.

J’en ai fait l’expérience il y a quelques années en achetant des châssis pour peindre mes tableaux. J’avais l’habitude de les acheter chez l’un des plus grand fournisseurs, dont je parlerai dans un prochain article. Le souci c’est que je peins plus particulièrement sur des châssis de grands formats (120×100, 100×80 ou bien 160×120 par exemple). Et la, différents problèmes apparaissent.

Plus le châssis est grand, plus il a tendance à se déformer, et qu’elle déception de voir un de ses tableaux terminés, accroché et déformé au mur. Certains phénomènes peuvent intervenir dans la déformation de votre châssis : l’humidité, l’exposition prolongée à un spot, une toile de mauvaise qualité, mais souvent le problème vient à la base de la fabrication du châssis.

Pour avoir un bon châssis il faut y mettre le prix, car il est la base de votre travail. Un châssis bon marché utilisera entre autre des bois mon marché, non secs qui se déformeront avec le temps et lors de votre travail. En effet quand vous enduisez votre toile au gesso vous apportez de l’humidité, également quand vous utilisez de la peinture acrylique. La technique d’assemblage n’est souvent pas adaptée aux grands formats.

Quel châssis j’ai donc choisi ?

J’ai découvert un châssis qui ne se déforme pas et qui garde son équerrage même sur de très grands formats. Avec un tarif qualité/prix très intéressant.

Ce châssis en bois est à pente et à clefs Levante. (voir photos). Son assemblage est simple et se fait par mortaise et tenon, lui donnant un design esthétique et une grande solidité. Avec ce concept, le châssis et constamment d’équerre et ne se déforme pas. Les baguettes sont assemblées avec de petits morceaux de bois uniformes en utilisant le procédé “finger” afin d’éviter la tension et la déformation.

Voici où vous procurez ce châssis pour tableau.

Il ne vous reste plus qu’à tendre sur votre châssis une toile de bonne qualité, soit en lin ou bien en coton. Vous avez maintenant un châssis à peindre de très bonne qualité qui mettra en valeur votre peinture sans craindre la déformation.